Revenir

Publié le par NmNomador

Spécial Millenials et Génération Z : Considérations et Conseils Pour Jeunes Home-Sitters.

Voyager et découvrir le monde en gardant des maisons : en voilà une idée géniale, pensez-vous…

C'est sûr ! Il ne faut cependant pas perdre de vue que de plus en plus de personnes sont intéressées par le home-sitting. Et que parmi tous ces home-sitters potentiels, nombreux sont ceux qui disposent de compétences et d’une expérience qui fait défaut aux plus jeunes … Mais ne partez pas battu d’avance ! Si vous savez bien vous présenter, en ayant conscience de toutes les responsabilités qu’implique la garde d'une maison et d’animaux, vous saurez, vous aussi, faire valoir votre candidature.

Les avantages du home-sitting

C’est la clé du voyage de longue durée

Et moi, comment puis-je devenir home-sitter ? C’est la première question que posent généralement ceux qui entendent parler du home-sitting pour la première fois, en réalisant que c’est une façon de voyager en trouvant des logements gratuits.

En ce qui me concerne, j’ai pratiqué le home-sitting intensivement au cours des dix dernières années. Et quand on m’interroge sur les avantages du home-sitting international, je cite souvent l’économie sur les frais d’hébergement.

(Le home-sitting a cependant un coût ...Vous en saurez plus dans la suite de cet article.)

C'est trouver des animaux à chouchouter

Les amoureux du voyage le savent : avoir son propre animal est souvent impossible quand on a la bougeotte ! Devenir home-sitter est une manière fantastique de pouvoir s’occuper d’animaux, tout en conservant la liberté de découvrir le monde.

C’est voyager en dehors des sentiers battus

Mes plus beaux souvenirs de voyages correspondent à des expériences vécues en dehors des circuits touristiques traditionnels.

Si vous parcourez des annonces de home-sitting, vous trouverez de nombreuses maisons à garder, dans des endroits magnifiques dont aucun guide touristique ne parle jamais, des endroits fantastiques qui  méritent largement d’être explorés !

C’est se faire de nouveaux amis

Une certaine intimité se crée quand on séjourne dans le lieu de vie de quelqu’un d’autre : cela créée des liens forts.

Je suis toujours en contact et j’ai beaucoup d’admiration pour la plupart des propriétaires dont j’ai gardé la maison et les animaux !

C’est tester avant d’acheter

Il y a de fortes chances que vous n’ayez pas encore fait de gros investissements en mobilier, appareils électroménagers ou autres équipements domestiques… peut-être d’ailleurs que vous n’en ferez jamais !

Toutefois, si vous comptez bientôt devenir propriétaire, garder des maisons est aussi une façon plutôt sympathique de tester des modèles différents de frigos, de cuisinières, de télévisions, de systèmes d’alarmes, etc...

Pour vous donner un exemple : mieux vaut vous rendre compte lors d’un séjour que finalement,  vous détestez ce frigo high-tech soi-disant génial, plutôt que deux mois après avoir acheté le vôtre !

Ou bien peut-être étiez-vous fan de tel modèle de mobilier contemporain … avant de vous être assis dessus pendant plusieurs semaines ?

C’est expérimenter différents modes de vie

Etre home-sitter est aussi est une très bonne façon de découvrir des modes de vie variés.

Peut-être rêvez-vous depuis des années de vivre un jour à la campagne, et qu’un home-sitting loin de la ville vous fera réaliser que la vie rurale n’est pas ce que vous imaginiez ?

Ou bien peut-être rêvez-vous d’avoir un jour une piscine ou un spa et que quand vous aurez dû en assurer l’entretien, vous déciderez finalement que le jeu n’en vaut pas la chandelle…

Considérations et conseils indispensables pour les Millennials et la Génération Z

Le home-sitting est un marché concurrentiel

Voyager en économisant l’hébergement et en chouchoutant des animaux, c’est sût que ça fait rêver ! Mais n’oubliez pas : les propriétaires reçoivent parfois un grand nombre de candidatures dans les heures qui suivent la publication de leur annonce.

Vous devez savoir vous démarquer et retenir l’attention. Il faut que vous accordiez autant d’importance à vos premiers messages que si vous postuliez à un emploi, ou à un premier rendez-vous.

En fait, vous demandez à quelqu’un qui ne sait presque rien à votre sujet de prendre le risque de vous confier ses biens les plus précieux : sa maison et ses animaux. Alors suivez les conseils ci-dessous pour vous lancer, et pour inspirer confiance dès les premiers messages.

Le home-sitting demande de vraies compétences

Il est vrai, statistiquement parlant, que les jeunes home-sitters ont moins de chances que leurs aînés de recevoir des réponses positives.

Les propriétaires veulent être sûrs que la personne à qui ils confieront leur maison aura assez d’expérience pour en prendre soin de manière efficace, respectueuse et responsable. Ainsi, des home-sitters qui ont déjà l’expérience de la vie dans des habitats variés, qui ont donc déjà géré des pannes et problèmes divers, retiennent plus souvent l’attention des auteurs d’annonces.

Alors prenez le temps de réfléchir à vos compétences et exposez-les avec honnêteté. Etre home-sitter, c’est accepter la charge d'une maison et d'animaux  - c’est une très grande responsabilité. Si vous réalisez que vous avez besoin de vous améliorer sur certains points avant de vous lancer dans le home-sitting, pourquoi ne pas tenter une expérience d’aide chez l’habitant contre hébergement, du type Wwoofing ou Workaway dans un premier temps ? Une autre idée peut-être de proposer vos services à vos proches ou à vos connaissances en allant garder leur maison pendant leurs vacances, afin d’obtenir vos premières références.

Lancez-vous ! Faites la liste de toutes les compétences que vous avez (ou que vous aimeriez acquérir) et qui vous seront utiles pour vos futures tâches de home-sitter.

Le home-sitting est avant tout un échange

Vous êtes heureux de pouvoir voyager en trouvant un hébergement gratuit en échange du service que vous rendez, et les propriétaires sont ravis de trouver quelqu’un qui les remplace chez eux pendant leur absence.

C’est important de vouloir rendre service, mais n’oubliez pas que les propriétaires ne sont pas les seuls qui offrent quelque chose. Ayez bien conscience de vos propres besoins, accordez-leur l’importance qu’ils méritent et assurez-vous qu’ils seront compris et respectés, avant de vous engager pour un séjour.

Ben Harris – un home-sitter de 26 ans – raconte sa prise de conscience en atterrissant à Milan, quand il s’est dit : "Mais qu’est-ce que je fais là, bon sang ? Je viens de faire des milliers de kilomètres pour garder un chat !". Selon lui, c’est un sentiment qui surgit parfois, mais que l’on oublie aussi vite… Je suis d’accord avec lui. Car même si en comparaison avec d’autres façon de voyager, je perds un peu d’indépendance, j’adore le home-sitting !

Etre home-sitter, c'est accepter des responsabilités importantes

On a parfois vite fait de commencer à rêver d’une jolie maison, de grasses matinées dans un lit super confortable, de bains de soleil au bord d’une piscine exotique avec une coupe de champagne, de bons repas dans des restaurants typiques, de shopping dans des boutiques locales…

La réalité, c'est que durant la plupart de mes séjours, je me lève tôt le matin pour m’occuper des animaux. Si je passe du temps dans le jardin, c’est surtout pour arroser les plantes, écrire des emails aux propriétaires pour leur envoyer des nouvelles et des photos de leurs animaux. Ensuite je fais un peu de ménage … et puis je passe 20 minutes à chercher une râpe à fromage ou un tire-bouchon !

L’un des « coûts » du home-sitting est que vous ne pouvez pas consacrer chaque minute de votre temps à vos désirs, besoins ou obligations personnelles.

Vous êtes également la personne responsable lorsqu’il s’agit de gérer un problème ou une urgence.

Confier sa maison est source d'angoisse pour certains propriétaires

Une maison est un investissement. Un gros investissement. Confier un tel investissement à un parfait inconnu peut être source d’inquiétude pour certaines personnes.

Les animaux font partie de la famille et ils sont chéris par leurs maîtres. Confier ses compagnons de vie n’est pas facile non plus.

Pour beaucoup de propriétaires, la jeunesse est une période de leur vie qui est bel et bien révolue. Et parce qu’il est humain de se sentir spontanément plus à l’aise avec des gens qui nous ressemblent, certains propriétaires peuvent avoir plus de difficultés à faire confiance à des home-sitters d’une autre génération.

Les conseils qui suivent sur la construction d’un Profil de Confiance et sur une bonne communication vous aideront à anticiper les questions des propriétaires. Rassurez-les, autant sur la personne que vous êtes, que sur la garde de la maison en général.

Acceptez et respectez le fait que confier sa maison et des animaux qu'il aime peut être angoissant pour un propriétaire !

Le home-sitting requiert de la transparence

Il se peut que des propriétaires découvrent totalement l’existence de ce mode de vie qui vous permet de voyager en gardant des maisons. Alors acceptez leur curiosité !

Ils peuvent aussi avoir des inquiétudes sur votre capacité à être indépendant financièrement. Ma propre expérience m’a appris que les personnes qui n’ont jamais pratiqué le « nomadisme » ont parfois du mal à envisager que quelqu’un puisse gagner sa vie en dehors du schéma classique des horaires de bureau.

Certains home-sitters disent être régulièrement questionnés sur leur vie financière par les propriétaires des maisons qu’ils gardent. Préparez-vous à savoir répondre à ce type de question. Sachez également où poser vos limites entre leur curiosité légitime et le respect de votre vie privée.

L’étape de sélection n’est qu'un début

Une fois que vous vous êtes engagé pour un séjour, votre tâche de home-sitter commence !

Un bon home-sitter doit être capable d'anticiper les besoins du propriétaire et être en mesure d’y répondre. Il doit savoir communiquer au rythme qui aura été convenu au préalable.

Personnellement, je tiens un journal quotidien, je note tout ce qui m'intéresse ou me préoccupe dès que cela se produit. Je prends des photos dès que j’en ressens le besoin… les animaux, les soucis potentiels dans la maison, les petits détails qui font la beauté de mon séjour, comme un fleur qui éclot, un animal sauvage qui vient rendre visite, etc… Ces notes me permettent de faire un résumé aux propriétaires au moment qui les arrange. A noter : certains propriétaires souhaitent des nouvelles quotidiennes !

 

Il est important de choisir le bon séjour

Oui, le monde du home-sitting est concurrentiel. Ceci dit, céder à la tentation d’accepter un séjour avec lequel vous n’êtes pas 100% à l’aise peut entraîner un vrai fiasco.

Suivez votre instinct. Ne vous engagez pas pour un séjour avec un propriétaire ou un logement qui vous met mal à l’aise. Apprenez à bien connaître et à respecter vos besoins ainsi que ceux du propriétaire, ou vous risquez de vivre de mauvaises expériences et de recevoir de mauvais avis.

Pour plus d’informations sur les coûts liés au home-sitting et sur la façon de tirer le meilleur parti des plateformes, jetez un œil à Mon Guide Gratuit du Home-Sitting.

 

Astuces pour un Profil qui inspire confiance et une communication efficace

Conseils pour votre Profil de Home-Sitter

Si vous saviez combien de Profils presque vides on peut voir ici et là, vous n’en reviendriez pas. Si vous renseignez bien votre Profil, vous aurez déjà fait la moitié du travail !

  • Choisissez une belle photo de Profil. Les propriétaires ont envie de vous voir en action. Votre photo doit leur permettre de vous imaginer chez eux. Choisissez une photo de vous avec des animaux ou en train de jardiner par exemple.
  • Faites la liste de vos compétences. Votre Profil ne devrait pas parler que de vous : il devrait montrer en quoi vous êtes ou seriez un bon home-sitter. Avez-vous de l’expérience dans l’entretien d’une maison ? Avez-vous déjà vécu dans des endroits isolés ? Pris soin d’animaux exotiques ? Est-ce que vous aimez les longues balades avec les chiens ? Ou peut-être adorez-vous câliner les chats ?
  • Mettez en valeur vos points forts. Vous avez grandi avec un papa bricoleur ? Votre meilleur ami est vétérinaire et toujours heureux de répondre à vos questions ? Mentionnez-le dans votre Profil !
  • Vendez-vous ! Si vous êtes en couple, expliquez pourquoi il est préférable de choisir un couple pour garder une maison et des animaux. Si vous voyagez seul, soulignez l’intérêt de sélectionner une seule personne. Et puisque vous êtes jeunes, n’hésitez pas à rappeler ce que vous êtes en mesure d’offrir en comparaison avec vos aînés : plus d’énergie pour prendre soin d’animaux particulièrement dynamiques, par exemple ?

Soignez votre message de présentation ainsi que les messages qui suivront

De nombreux propriétaires ne consulteront votre Profil que plus tard dans leur processus de sélection. Soigner votre premier message, faire en sorte que celui-ci soit bien écrit et qu’il retienne l’attention est donc très important.
Essayez ceci:

  • Abordez d’abord les besoins des propriétaires. Pourquoi êtes-vous intéressés spécifiquement par leur annonce ? En quoi seriez-vous les bons home-sitters pour leur maison et leurs animaux ? Qu’est-ce qui vous a poussé à les contacter ?
  • Rappelez les meilleures parties de votre Profil. Souvenez-vous que les propriétaires que vous contactez ne prendront peut-être pas le temps de consulter tous les profils des home-sitters qui leur auront écrit.
  • Comprenez bien pourquoi ils recherchent un home-sitter (pour protéger la maison, pour prendre soin de leurs animaux, etc...). Rappelez bien pourquoi vous serez la bonne personne pour répondre à leurs besoins.
  • Partagez vos succès. Racontez leur vos précédentes expériences de home-sitting réussies, ou parlez-leur de la façon dont vous avez géré avec brio des situations impliquant des tâches similaires à celles demandées aux home-sitters.
  • Soulignez vos atouts. Quelles qualités avez-vous que les autres n’ont pas ? Si vous êtes jeunes et dynamiques, que vous vous sentez motivés à l’idée de faire de grandes balades avec leur chien plein d’énergie, dites-le !

Comment devenir un home-sitter exceptionnel

Vous ne voulez pas juste devenir home-sitter. Vous voulez être un home-sitter exceptionnel, un de ceux qui reçoivent des réponses positives à la plupart de leurs candidatures et des recommandations élogieuses suite à leurs séjours !

Pour être home-sitter : il n’y a pas d’âge idéal, mais il y a un état d’esprit idéal.

Voici les clés du succès pour un home-sitter :

  1. Soigner son Profil.
  2. Se mettre à la place du propriétaire avant, pendant et après le séjour.
  3. Poser de nombreuses questions et prendre toutes les notes nécessaires, à partir du moment où vous postulez et jusqu’à la fin du séjour.
  4. Donner des références.
  5. Être parmi les premiers candidats à postuler.
  6. Montrer que vous comprenez bien les attentes du propriétaire, et démontrer votre capacité à y répondre.
  7. Ne postuler que pour des séjours qui vous conviennent.
  8. Rester conscient de vos propres désirs, de vos propres envies, et les respecter.
  9. Donner à votre séjour la même importance que celle que vous donneriez à un travail. Soyez responsable ! Traitez la maison et les animaux comme si c'étaient les vôtres.
  10. Répondre aux attentes des propriétaires en matière de communication pendant leur absence. Leur donner des nouvelles aussi fréquemment qu’ils le souhaitent.
  11. Obtenir déjà une belle recommandation ! Et ensuite, plus vous en aurez, plus vous recevrez de réponses positives à vos postulations.

Voilà ! Vous êtes prêts ! Vous connaissez les avantages de l’activité. Vous disposez des astuces pour réussir en tant que home-sitter et vous avez une connaissance du marché du home-sitting. Vous savez comment rédiger un super Profil et comment communiquer de façon efficace. Et la cerise sur le gâteau : vous savez comment être le meilleur home-sitter possible.

Bonne chance à vous !


Cet article est une adaptation d'un article écrit par Jema Patterson pour le blog anglais de Nomador.

Author Bio

Jema Patterson

Jema Patterson aime tellement le home-sitting qu’elle a publié un guide gratuit qui recense les meilleures (et aussi les pires !) plateformes, les coûts du home-sitting, et tout ce qu’un novice a besoin de savoir. Elle partage des astuces de vie et de voyage sur son site HalfTheClothes.com et son expérience d’entrepreneuriat digital dans des podcasts, via Ticket2Blog Podcast. Jema a été frappée par la foudre dans sa jeunesse, un accident qui, selon elle, explique son enthousiasme dans la vie.

comments powered by Disqus