Revenir

Publié le par NmNomador

Home-sitters : Bien préparer son entretien de sélection

Après de longues recherches et des dizaines de candidatures, voilà enfin fixé l'entretien que vous espériez tant. Bravo ! Mais ne vous précipitez pas encore sur votre valise… rien n’est encore définitif. Il reste encore cette étape importante à franchir !

Il y a longtemps de cela, un ami avisé (qui était un peu mon mentor), a tempéré mon enthousiasme avant un entretien de recrutement, en me faisant prendre conscience que j’allais moi aussi devoir poser des questions à l'employeur - et qu’un recrutement n’est pas qu’à sens unique. Je pense aujourd’hui que cela s’applique également au secteur du home-sitting.  Et ce conseil nous a été très utile pendant 16 mois de home-sitting dans 7 pays du monde.

Car pour bien mener un entretien de home-sitting, il ne s’agit pas seulement de savoir bien se contrôler. Il est important de bien le préparer :

1 - Renseignez-vous sur le contexte.

Avant l’entretien, cherchez toutes les informations possibles sur cette mission. La plupart des détails devraient, on peut l’espérer, figurer dans l’annonce. Mais approfondissez vos connaissances sur les animaux qui seront confiés, les spécificités de leur race, le type d'habitat proposé, et renseignez-vous sur la ville, la région ou le pays avant l’entretien. Cela montrera au propriétaire que vous êtes motivé, informé, et impliqué !

2 - Préparez une liste de questions.

Une recherche Google sur la localité vous permettra de préparer les bonnes questions… J’ai vu récemment sur Nomador une annonce pour la garde d’une toute petite île isolée à Belize, avec la compagnie d’un cochon sauvage. Une situation aussi isolée implique de poser des questions sur l’approvisionnement en nourriture et eau, sur le climat,  sur les communications … mais aussi sur des aspects moins évidents (mais comment donc ce cochon est-il arrivé sur l’île ?). Se renseigner sur les animaux est indispensable : car après tout, ce sont presque toujours eux qui motivent la demande d’un propriétaire.

3 - Anticipez les questions du propriétaire.

L’une des questions que l’on nous pose le plus souvent, c’est "qu'est-ce qui vous a motivé à devenir home-sitters ?". Là, il est important d’être honnête. Car si votre seule motivation est de faire le tour du monde en économisant l’hébergement, autant ne pas être home-sitter … C’est la dernière chose qu’un propriétaire a envie d’entendre, de toutes façons. Nous avons tous des motivations différentes pour garder des maisons, mais pour la majorité d’entre nous, c’est un moyen de choyer des animaux de compagnie à une période de notre vie où nous ne pouvons pas en avoir nous-mêmes. C’est aussi une manière de découvrir des cultures différentes, d’une manière totalement différente des voyages touristiques habituels. Si vous vous mettez à la place d’un propriétaire, vous devriez être capable d’anticiper les questions qui vous seront posées, et de savoir réfléchir à l’avance à vos motivations.

4 - Faites le point sur vos exigences personnelles.

On ne sait pas toujours pourquoi, au plus profond de nous, un petit signal d’alerte se déclenche parfois, comme pour signaler un problème potentiel. Il faut savoir prêter attention à ces petits signaux. Car nous avons tous des exigences sur lesquelles nous ne voulons pas faire de concession. Pour nous par exemple, il est important qu’une personne soit propre et ordonnée, parce que nous sommes propres et ordonnés. Nous souhaitons également qu’une voiture puisse nous être prêtée, surtout pour des propriétés isolées, où aucun moyen de transport en commun ne permettrait d’emmener un animal chez le vétérinaire en cas d’urgence. Alors, faites bien le point sur vos exigences personnelles et pendant l’entretien, soyez vigilants aux petits signaux qui se déclenchent et vous alertent peut-être sur un risque… cela pourra vous éviter des mauvaises surprises par la suite.

5 - Faites le bilan de votre expérience.

Pour un propriétaire, il est important de savoir quelle est votre expérience du home-sitting. Cela peut vous sembler difficile si vous débutez. Cependant, vous avez probablement déjà vécu des expériences que vous pouvez transposer à la garde de maisons : peut-être avez-vous déjà eu des animaux, ou bien peut-être avez-vous gardé le chien d’un ami parti en voyage ? Ou peut-être avez-vous vécu dans une grande maison ancienne et avez-vous l’habitude de gérer les surprises inattendues que ce type d’habitat peut réserver ? Quoiqu’il en soit, faites le bilan de vos expériences passées pour pouvoir les mettre en valeur pendant l’entretien.

Les questions à poser pendant l'entretien

Il est conseillé de préparer une liste de questions types applicables à toutes les gardes de maison - liste que vous pourrez compléter avant chaque entretien, avec d’autres questions plus spécifiques. Voici une petite liste de questions qui vous permettra de vous lancer :

  • Avez-vous déjà eu des home-sitters dans le passé ? Comment cela s’est-il passé ?
  • A quelle fréquence souhaitez-vous recevoir des nouvelles pendant votre absence ?
  • S’il y a plusieurs animaux, comment s’entendent-ils entre eux ?
  • Certains de vos animaux ont-ils des problèmes de santé ?
  • En cas d’urgence vétérinaire pendant votre absence, comment avez-vous prévu de gérer la dépense ? Avez-vous une assurance pour vos animaux ?
  • Certains de vos animaux ont-ils des comportements difficiles ? Des problèmes avec les inconnus, ou avec les autres animaux?
  • Avez-vous déjà défini la date de votre départ ? Quel jour exactement aimeriez-vous que nous arrivions et que nous repartions ?
  • Serez-vous joignable pendant votre absence ? Quel moyen de communication préférez-préférez-vous (e-mail, téléphone, SMS, Facebook, etc…) ?
  • Est-ce que vous avez déjà rédigé un guide de consignes à l’attention des home-sitters ?

Même si vous savez que vous ne passerez pas beaucoup de temps avec le propriétaire, il est important que vous vous sentiez des affinités et que vous puissiez vous faire mutuellement confiance.
En ayant bien cela à l’esprit, en vous étant préparé, en étant transparent et honnête, vous augmenterez vos chances de faire une bonne impression - et d’être l’heureux élu pour le séjour que vous convoitez !


Author Bio

Zac Stafford et sa femme ont tout vendu en 2015 pour partir courir le monde. Ils contribuent ensemble à leur blog vis-a-vis.com, où ils racontent les hauts et les bas de cette vie de voyageurs à temps plein, ainsi que leurs expériences de home-sitters. Suivez Zac sur Instagram et vous verrez la vie à travers les yeux d’un nomade des temps modernes !

comments powered by Disqus