Revenir

Publié le par NmNomador

Home-sitting et amitiés internationales

Vie de la Communauté : Faire tomber les barrières.

"Trouvez des home-sitters heureux de garder votre maison pendant votre absence", ou "Voyagez à travers le monde en gardant des maisons et des animaux". Voilà les deux principaux arguments généralement mis en avant lorsque l'on tape les mots clés « home-sitting » ou « home-sitter » sur Google. Car ce sont bien les deux principales motivations qui poussent à s'inscrire sur des sites de home-sitting - ce qui n'est déjà pas si mal, n’est-ce pas ?

Mais chez Nomador, nous aimons aussi faire découvrir les plaisirs inattendus que procure cette activité. Car le home-sitting n’est pas seulement un moyen d’économiser le chenil ou la pension, ou de trouver un logement de vacances gratuit. Quand une maison et des animaux sont au cœur de l’échange, quand ils constituent la base d’une relation naissante entre étrangers, des liens se créent, des barrières tombent, auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé.

Alors… laissons Alina nous raconter son expérience. Alina et son mari sont de nouveaux membres de Nomador. Ils font partie des de ces personnes ordinaires mais fantastiques qui font vivre notre communauté, des personnes ... comme vous !

Nos motivations : découvrir des endroits fabuleux et des gens extraordinaires.

Comment avez-vous découvert Nomador, et quelles sont vos motivations pour garder des maisons ?

Vivent Google et le mot clé « home-sitting » ! Nous venons de Mangalia, une ville de bord de mer en Roumanie. Le home-sitting c'est tout nouveau pour nous ! Et cette année, nous avons déjà vécu quatre expériences grâce à Nomador.
Nos motivations ? Découvrir des endroits fabuleux et des gens extraordinaires ! Et puis en Roumanie nous vivons en appartement, nous sommes locataires et nous ne pouvons pas avoir d'animaux. Moi j’ai grandi entourée de chiens et de chats, et mon mari a eu plusieurs chiens qu’il a profondément aimés, en particulier un boxer qui était son meilleur ami lorsqu’il était enfant. Alors nous avons été séduits par cette idée de garder des animaux qui ont besoin d'attention et d’affection quand leurs maîtres sont absents.
Nous avons construit notre Profil sur Nomador et nous avons commencé à chercher des opportunités de home-sitting en France.

Nous essayons de briser les préjugés et de dévoiler la gentillesse et l’hospitalité qui caractérisent les habitants de notre pays.

Avez-vous dû postuler de nombreuses fois avant de recevoir une réponse positive ?

Postuler sur les annonces est vite devenu comme une drogue pour nous, parce que nous sentions que nous allions rencontrer des gens intéressants et découvrir des destinations fascinantes. Nous n’avons pas eu besoin de postuler énormément avant de recevoir notre première réponse… mais quand même assez pour perdre un peu espoir, au début. Notre nationalité y a peut-être été pour quelque chose. Bien sûr, le fait d’être des « petits nouveaux » sans références n’aide pas non plus. Mais les Français ont du mal à faire confiance à des Roumains, c’est ce que nous avons appris de nos discussions avec les propriétaires que nous avons rencontrés. Nous ne leur en voulons pas pour autant... Nous essayons de briser ces préjugés et de dévoiler la gentillesse et l’hospitalité qui caractérisent la majorité des Roumains. Nous nous considérons comme les ambassadeurs non officiels de notre beau pays et nous sommes fiers de prouver que les Roumains sont intelligents (nous sommes modestes !), gentils, drôles, sans oublier le plus important : des personnes fiables et dignes de confiance.

Nous avons découvert des gens merveilleux qui avaient tant de choses intéressantes à raconter.

Lorsque nous faisons de nouvelles rencontres je me laisse souvent guider par mon intuition, et le fait que je sois écrivain m’aide bien à déchiffrer les mots d'une discussion. Au ton utilisé par la personne dans ses messages, je peux deviner si elle est sincère et fiable. La plupart du temps, ma première impression est la bonne, mais on peut toujours se tromper ! En tous cas, jusqu’à maintenant, nous avons eu la chance incroyable de ne rencontrer que des gens formidables sur Nomador. Je dois dire que les Profils de Confiance nous aident aussi. Nos expériences de home-sitting n’ont eu lieu que chez des propriétaires ayant un Profil avec un Indice de Confiance important, et nous essayons nous aussi de nous présenter de la manière la plus rassurante possible.

Quelles étaient vos plus grandes peurs, vos plus grandes inquiétudes, avant de vous engager ? Si vous en aviez, bien sûr.

Je m'en faisais un peu pour notre sécurité, mais j’ai tendance à trop m’inquiéter. Vous réalisez inévitablement que vous allez rencontrer des étrangers et séjourner chez eux, dans un pays différent du vôtre.

Il y avait aussi la crainte que quelque chose n'arrive aux animaux pendant notre séjour ; alors nous nous appliquons vraiment à suivre les consignes à la lettre et nous gardons toujours un œil sur eux !
Nous étions un peu angoissés parce que tout était si nouveau pour nous, et nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. Mais notre première expérience a été extraordinaire !
Dès que nous avons rencontré les propriétaires, nous nous sommes sentis à l’aise. Nous avons parlé de la Roumanie et de la France, de vins et de cuisine, des chats, des voyages et du travail… nous avons parlé de plein de choses différentes, de nos voyages à notre culture, de leurs propres voyages à leur propre culture. Nous venions de découvrir des gens merveilleux, qui avaient tant de choses intéressantes à nous raconter !

L’Italie nous plairait bien aussi… comme tout le reste du monde finalement !

Nous adorons la France, alors vous savez, Nomador est une bénédiction pour nous ! Paris et la Côte d’Azur sont nos destinations préférées, mais nous avons envie de découvrir tout le pays. L’Italie nous plairait bien aussi… comme tout le reste du monde finalement !

Nous avons choisi de ne proposer nos services qu’aux propriétaires qui se donnent la peine, eux aussi, de joindre des photos à leur annonce. Nous ne sommes pas spécialement prétentieux, mais nous préférons les maisons aux appartements. Et puis nous sélectionnons un peu les annonces en fonction des animaux. Nous préférons les chats et les chiens. Et comme nous sommes de grands amis des bêtes, nous avons autant de plaisir à garder un croisé sorti d'un refuge qu'un chien de race comme un Boxer.

La relation créée avec les animaux est si forte qu’ils nous manquent vraiment lorsque l’on repart.

Comment faites-vous pour créer une relation avec les animaux que vous gardez ?

Nous avons surtout gardé des chats, et comme vous le savez, les chats sont des animaux plutôt indépendants. Au début, ils nous ignoraient et venaient nous voir seulement quand ils avaient faim. Mais après quelques jours, nous nous sommes rapprochés et l’attachement est devenu réel, autant de leur côté que du nôtre ! Nous aimons profondément les animaux (je suis végétarienne !). La relation créée avec eux est si forte qu’ils nous manquent vraiment quand la garde est finie.

Je me souviens par exemple d’un chat qui venait vers nous et s’installait sur le clavier de notre ordinateur pour nous pousser à jouer avec lui, ou d'un chien qui nous réveillait chaque matin au bruit de ses pattes sur le sol.
Je pense aussi souvent au chat Bricole, qui s’installait sur l’aquarium de la maison et tentait d’attraper le poisson à l’intérieur en essayant d’y glisser sa patte. Et à Perle, une gentille chienne qui était un peu aveugle et qui regardait toujours dans la mauvaise direction quand on prononçait son nom. Et puis il y avait un chat, Mici, qui adorait voler la souris de notre ordinateur (il croyait peut-être que la souris était… une souris !).
C’est si facile d’aimer un animal, même quand il n'est pas le nôtre. Nous essayons d’envoyer aux propriétaires des photos de leurs animaux avec nous, pour qu’ils puissent voir que tout se passe bien pendant leurs vacances. Mon mari fabrique toujours des jouets amusants pour divertir les animaux, et moi, ils viennent me voir pour les câlins, pour l’affection.

Alina, maintenant que vous êtes en train de devenir une home-sitter « confirmée », à votre avis, quelles sont les trois qualités les plus importantes qu’un bon home-sitter doit posséder ?

Je dirais : Adaptabilité, gentillesse, sérieux.

Voyager est fatal aux préjugés, à l'intolérance et à l'étroitesse d'esprit - Mark Twain.


Vous avez vous aussi envie de rencontrer d’autres fans de voyage et d'animaux d'autres pays du monde ?  Alors publiez votre annonce sur Nomador, ou commencez dès aujourd’hui à chercher des maisons à garder !


Le point de vue de Nomador

Si vous avez suivi le développement de notre communauté depuis son lancement, vous savez peut-être que la communauté Nomador est néee, entre autres choses, de la volonté d’aider les familles de différents pays à créer des amitiés internationales, grâce à la garde de maisons. Avec les progrès constants d’internet, de plus en plus de sites contribuent à changer la manière dont les gens voyagent et se rencontrent. Le volontariat, le Couchsurfing, les programmes d’échanges pour la jeunesse, les échanges de maisons, les repas chez l’habitant, le covoiturage : nous sommes nous-mêmes fans de toutes ces activités.

Mais le coeur de métier de Nomador est bien le home-sitting, alors en lisant des témoignages comme celui d'Alina, nous sommes heureux de constater que notre communauté peut aussi jouer un petit rôle dans la création d’amitiés internationales.

Je pense que le témoignage d’Alina illustre à merveille les avantages que peut offrir une expérience de home-sitting à l’étranger. Son expérience reflète exactement ce que nous souhiatons créer chez Nomador :

  • Donner du sens à ses voyages, en rendant service à d'autres familles,
  • Créer des amitiés internationales avec des personnes qui partagent le même goût des voyages, des animaux, de la maison et du jardin,
  • Trouver des solutions de vacances économiques, dans un environnement de confiance, en ayant les outils pour faire soi-même, sur un site conçu autour de valeurs humaines plutôt qu'autour de considérations financières.

Si vous êtes un propriétaire inscrit sur Nomador, j’espère que ce témoignage vous aidera à comprendre que les home-sitters ont autant besoin que vous d’être rassurés ! Car si les home-sitters ne paient pas leur logement, ils paient par contre leur voyage, et eux aussi ont besoin d' être assurés de trouver une maison chaleureuse en arrivant. Certains articles et programmes télévisés ont parfois présenté une vision réductrice du home-sitting, qui pourrait laisser croire que les home-sitters profitent d’un logement gratuit. A mon avis, c’est vraiment dommage de voir les choses ainsi ! Car la plupart des home-sitters ne sont rien d’autres que des personnes ordinaires mais fiables, sérieuses, et qui aiment les animaux autant que les voyages… tout comme vous !

Vous avez des questions, des interrogations sur cet article ? Posez-les ici, et nous serons ravis de vous répondre.


Images credit: Alina, at The Journal of a house-sitter.

comments powered by Disqus