Revenir

Publié le par NmNomador

Home-sitting : Les Bonnes Pratiques Sanitaires

Notre belle communauté de voyageurs amis des animaux s’active depuis l’annonce de la fin du confinement : on voit la vie en vert, et cette année les vacances sont vraiment une évasion bien méritée !

C’est aussi le moment de nous pencher ensemble sur les bonnes pratiques à adopter pour contribuer, chacun à notre niveau, à augmenter la sécurité sanitaire des échanges.
Car le home-sitting repose sur la confiance que vous pouvez vous accorder les uns aux autres - un peu comme si vous alliez séjourner chez des amis ou comme si vous receviez des amis - et adopter de bonnes pratiques, après la crise sanitaire vécue cette année, permettra de conserver cette confiance indispensable pour des vacances réussies.

Alors voici nos conseils pour vous aider. Ils sont issus de nos observations des préconisations sanitaires développées dans différents secteurs de l'hébergement ou du tourisme, mais également des retours d'expériences vécues par nos membres.

Avant le séjour :

Dans un échange, tout est histoire de communication, d’un dialogue ouvert et transparent et d'affinités dans le mode de vie. Il est probable que la crise sanitaire de 2020 vous amènera à échanger sur vos souhaits respectifs, sur vos craintes aussi peut-être : et c’est important de le faire en toute franchise. Nous ne le répèterons jamais assez : prenez le temps de bien faire connaissance et de poser les bonnes questions pour choisir le bon séjour ou sélectionner vos home-sitters idéaux.

De l’arrivée des home-sitters au retour des propriétaires :

Le home-sitting n’a rien à voir avec des formules de location payante où des vacanciers se succèdent : vous avez la chance d'avoir une maison rien  que pour vous ! Il s’agit du prêt gratuit d’une maison ou d’un appartement (généralement la résidence principale du propriétaire), contre la garde d'animaux, l'entretien du domicile et du jardin, etc.... Il n’y a donc ni protocole sanitaire strict ni contrôle possible. Cependant, chaque membre de notre communauté comprendra qu’il doit faire le maximum pour rassurer son échangeur.

Que vous soyez propriétaire ou home-sitter, les bonnes pratiques, à notre avis, sont les suivantes :

Choisir ensemble les gestes barrières au moment de la rencontre

L’arrivée des home-sitters est un moment clé : celui où l’on fait connaissance, celui où l’on offre traditionnellement le repas d’arrivée… mais les gestes barrières sont plus ou moins facilement applicables dans un cadre familial et amical. Par exemple : un barbecue partagé dans le jardin d'une maison de campagne n'a rien à voir avec un dîner dans un petit deux-pièces parisien... Alors, nous vous conseillons d’aborder ce point ensemble avant l’arrivée : souhaitez-vous dîner ensemble, ou pas ? L'un d'entre vous se sentira-t-il plus rassuré si vous portez tous des masques ? Si vous éprouvez une inquiétude ou une gêne : exprimez-le.
Il ne peut pas y avoir de règle stricte car chaque habitat est différent. L’important est d’en parler à l’avance pour se mettre d’accord et se sentir à l’aise.

Faire un ménage soigneux de la maison à l’arrivée et au départ

Il est évident que cette année, un bon ménage de toutes les pièces laissées à disposition est un élément qui rassurera vos échangeurs. Même si personne n’attend un confort hôtelier, mettez l’accent plus que jamais sur le rangement et la propreté du logement, à l’arrivée des home-sitters comme au retour des propriétaires. Un bon nettoyage (aspirer sols et tapis, lessiver les carrelages, nettoyer un plan de travail à l’éponge savonneuse ..), consiste à éliminer d’abord saleté et impuretés. Quant à la désinfection, qui consiste à utiliser des produits chimiques pour tuer germes et virus (par exemple, en vaporisant de l'eau javellisée ou un spray désinfectant sur des surfaces précises) elle sera limitée à certaines surfaces ou certains objets.

Décider des produits ménagers à utiliser

Nous conseillons aux propriétaires de laisser des chiffons neufs à disposition des home-sitters (par ex : des lots de lavettes en micro-fibre qui ne coûtent pas très cher en grande surface), ainsi que des éponges neuves.
C'est aussi aux propriétaires que nous recommandons de fournir les produits qu’il souhaitent voir utilisés pour la désinfection des surfaces (par ex : les produits de la gamme Sanytol qui se trouvent également en supermarché et conviennent très bien pour l’intérieur).
Vous pouvez aussi préparer des sprays d’eau de Javel diluée dans de l’eau, préparés par vos soins, en précisant bien sur quelles surfaces la Javel peut être utilisée : il ne faudrait pas que  la désinfection abîme des meubles ou objets fragiles.

Procéder à la désinfection régulière des sanitaires

Toilettes et salles de bains doivent être laissés et rendus dans un état de propreté irréprochable. Ils seront donc désinfectés avant le séjour, régulièrement pendant le séjour, et à la toute fin du séjour.
La salle de bains sera préparée pour l’usage exclusif des home-sitters : panier à linge et poubelle vidés, lavés puis désinfectés, parois ou rideaux  de douches nettoyés puis désinfectés, serviettes familiales et produits de toilette rangés à part, savons ramassés, etc…

Soigner la désinfection régulière de la cuisine

La cuisine doit également être rangée, nettoyée et désinfectée en ce qui concerne l’évier, le plan de travail, la poubelle, le réfrigérateur.

Veiller à la désinfection des objets du quotidien

Il est conseillé de désinfecter régulièrement les objets et surfaces fréquemment manipulés tels que : les télécommandes, les interrupteurs, les poignées de porte.

S'aider de l’état des lieux et du home-book de Nomador

Enfin, nous vous rappelons que vous pouvez télécharger sur Nomador :

Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter de belles vacances et de belles rencontres !

comments powered by Disqus