Comment se passe la passation des consignes ?

Généralement, les home-sitters arrivent sur place au moins la veille du départ des propriétaires : quelques heures sont importantes pour donner les instructions, faire connaissance avec la propriété, apprendre à connaître les habitudes des animaux. Et sympathiser autour d'un repas de bienvenue est un moment important de l'échange.

Pour faciliter la passation des consignes : un modèle de home-book est téléchargeable ici.

Qui paie les charges courantes (électricité, chauffage...) pendant le home-sitting ?

Les charges courantes sont généralement assumées par le propriétaire : une maison, en état de bon fonctionnement, est mise à disposition en contrepartie du service rendu en la gardant. Mais ceci peut varier selon les durées d'occupation, la saison, les besoins des uns et des autres : l'important est de se mettre d'accord sur ces aspects avant de conclure un échange.

Faut-il signer un contrat ?

Il est toujours conseillé de signer un contrat entre vous, quelle qu'en soit la valeur juridique : car écrire les aspects importants de l'échange permet de se mettre d'accord et d'éviter les quiproquos.

Un modèle de contrat est proposé ici.

Peut-on se servir du téléphone et de l'internet ?

Il s'agit d'un point important qui doit être précisé au cas par cas selon les abonnements et les pays. Ainsi en Europe, il est fréquent de disposer de forfaits de téléphone et internet importants : ce n'est pas le cas dans tous les pays, et une consommation involontairement abusive pourrait entrainer des surcoûts inattendus. Faites le point clairement à l'arrivée.

Qui prend en charge la nourriture et les frais des home-sitters ?

Le home-sitter s'occupera de faire toutes ses courses (alimentaires et produits d'entretien) comme il le ferait s'il était en location.

Par contre : le propriétaire prévoira tout ce qui est indispensable à ses animaux (croquettes, litières, etc.)

Faut-il rémunérer les home-sitters ?

Non, ce n'est pas l'esprit du home-sitting sur une plateforme communautaire. Le home-sitting est avant tout un échange de services : chaque partie y trouve son compte.

Faut-il déclarer la présence de home-sitters à son assureur ?

La problématique est la même que pour les échanges de maison : les compagnies d'assurances sont encore peu capables d'apporter des réponses à l'international. Mieux vaut prendre les devants, se renseigner auprès de son assureur, demander des précisions avec son échangeur, et bien organiser les choses en amont.

Il est conseillé de prévenir votre assureur que votre logement va être occupé par des invités afin de le sécuriser pendant votre absence. Les garanties de votre assurance habitation continuent généralement à couvrir votre logement en cas de sinistre dont la cause serait extérieure aux agissements des invités (sauf pour les échanges avec certains pays : vérifiez avec votre assureur).

Vous pouvez demander à vos home-sitters de vous fournir une copie de leur « garantie Responsabilité Civile Villégiature », qui figure dans leur propre assurance habitation.

Si vous accueillez un home-sitter étranger : demandez lui de quelle couverture il dispose, et faites le point avec votre assureur.

Si cette couverture n'est pas suffisante : demandez par précaution à votre assureur soit de proposer une garantie spécifique temporaire, soit d'ajouter à votre contrat, pour la période donnée, une clause de « renonciation à recours ». Faire garder sa maison pendant son absence limite autant les risques de cambriolage que les risques de sinistres (dégâts des eaux, pannes électriques...), comme expliqué sur cette page.

Si vous êtes home-sitter : la garantie “Responsabilité Civile Villégiature” de votre assurance habitation fonctionnera si vous êtes responsable d'un sinistre dans une maison que vous gardez, sous réserve qu'il n'y ait pas de limite territoriale si vous partez à l'étranger. Les Etats-Unis et le Canada notamment font souvent l'objet d'exclusions : faites le point avec le propriétaire qui vous accueille, afin qu'il vérifie de son côté sa couverture avec son assureur, et puisse si nécessaire faire rajouter une clause à son contrat.

Par contre, si vous occasionnez un petit dégât (objet cassé, meuble rayé ou tâché..), la plupart des assurances ne prennent pas en charge les remboursements d'objets confiés (ou appliquent une franchise qui dissuade d'y avoir recours). La bonne pratique sera donc de rembourser l'objet endommagé à votre hôte : comme vous le feriez pour des amis.

Peut-on prêter une voiture ?

Le prêt d'une voiture est bien sûr très appréciable à l'international : cela réduit fortement les coûts du séjour sur place pour les home-sitters. Il convient cependant, comme pour la maison, que chaque partie fasse un point précis avec son assureur (selon les cas, une extension provisoire d'assurance peut être demandée par le home-sitter à son propre assureur. Il doit alors lui fournir copie de la carte grise du véhicule prêté).

Que se passe-t-il si je dois annuler un séjour ?

L'annulation d'un séjour est extrêmement rare dans les concepts de P2P, chaque partie ayant conscience de l'importance de son engagement. Cela entraîne non seulement de grosses déceptions (le désistement d'un home-sitter peut mettre en péril le départ en vacances d'une famille), mais peut entraîner aussi des problématiques de remboursements de billets d'avion.

Chaque annulation doit faire l'objet d'un échange entre les parties, et la force d'une plateforme communautaire réside dans le nombre d'offres qui permet de trouver une solution d'urgence dans la plupart des cas.

Une annulation non motivée par des raisons sérieuses peut entrainer la radiation d'un membre de la plateforme, sans que ce dernier ne puisse se prévaloir d'un quelconque remboursement d'un éventuel abonnement en cours.

Les billets de train ou d’avion n'étant généralement pas remboursables, nous recommandons de ne les acheter que lorsque vous avez une certitude écrite de l’engagement de l’autre partie pour les dates convenues. Nous recommandons de souscrire une assurance voyage qui couvre les annulations dues à des évènements imprévus.

Selon votre nationalité et votre destination, vous pouvez vous renseigner sur des solutions d'assurance voyage (http://www.lonelyplanet.com/travel-insurance/). Elles sont nombreuses, n'hésitez pas à les comparer.

Peut-on inviter de la famille ou des amis, quand on garde une maison ?

Mettez-vous à la place du propriétaire : il vous confie sa maison et n'aimerait certainement pas savoir que des inconnus y viennent en son absence. Si vous avez des amis ou de la famille dans la région, y séjourner vous permettra déjà de leur rendre visite.

Bien sûr, c'est une question que vous pourrez poser au propriétaire… mais sachez qu'elle est généralement source d'inquiétude pour lui. Cela fait partie des bonnes pratiques en matière de home-sitting et des engagements à respecter scrupuleusement.

Comment faire part de mon avis sur un hôte ou un home-sitter ?

Une évaluation de l'échange vous est demandée à la fin du séjour. Renseignez-la avec attention : c'est important pour votre échangeur ! Partant de la constatation que :

  • certaines personnes n'osent pas exprimer ce qui a "laissé à désirer", parce que la relation a été bonne et qu'ils craignent de peiner leur échangeur l'essentiel est de se trouver des affinités avec les personnes dans le style de vie (comment mesurer, par exemple, une donnée aussi subjective que la "propreté"...), nous avons décidé de proposer un système de badges.
  • Au fur et à mesure des expériences se dégagent ainsi des profils qui permettent de recouper des affinités (Fée du Logis, Mains vertes, Ami des bêtes...) sans porter de jugement de valeur inapproprié. Les badges représentent des qualités et se concentrent sur le positif. Une fiche profil regroupe tous les badges, en mettant en avant ceux qui ont été le plus distribués au fil des expériences (un membre se voit attribuer 3 badges à la fin de chaque séjour).

Des recommandations écrites (textes libres) peuvent également être émises à la fin d'un séjour.

Un membre qui n' a pas été satisfait peut choisir l'option de ne pas recommander. Dans ce cas, le profil du home-sitter ou du propriétaire portera le commentaire "1 membre ne recommande pas". Ce commentaire sera visible sur le profil du home-sitter ou du propriétaire.

Bien sûr : un échange qui se passerait mal peut aussi être signalé aux modérateurs de la communauté Nomador, qui se réservent alors le droit d'approfondir et d'agir.

Une offre gratuite pour découvrir le home-sitting

Des avis certifiés pour des profils de confiance

Une vérification d’identité gratuite pour les home-sitters

Un support mail sécurisé disponible 7jrs/7

Oups ! Cette fonctionnalité n’est disponible qu’aux utilisateurs connectés !

Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de fonctionnalités supplémentaires comme la mise en favoris ou la sauvegarde de votre recherche lors d’une recherche de séjours !