Revenir

Publié le par NmNomador

Pete & Dalene Heck – La garde des animaux - Interview Deuxième Partie

Vivre ses rêves

Qui dit Garde de maison dit souvent Garde d’animaux : c’est le duo gagnant d’une expérience de home-sitting réussie !

S’attacher aux animaux que l’on garde - et s’en faire de nouveaux amis : c’est l’un des bons côtés du home-sitting. Les home-sitters de retour de voyage nous envoient souvent de belles histoires des animaux qui ont partagé leur quotidien en vacances. Alors nous étions bien impatients d’entendre aussi Pete et Dalene, home-sitters expérimentés et fondateurs d’Hecktic Travels, nous raconter leurs expériences avec leurs amis à quatre pattes (…ou à plumes !)

Vous avez gardé beaucoup d’animaux différents dans le monde entier.  Quelles ont été vos expériences les plus marquantes, les plus drôles ou les plus insolites ?

Nos amis les animaux ont fait partie de chacun de nos voyages. Certains d’entre eux nous ont causé de belles frayeurs, comme Démon, un chat qui portait bien son nom, celui qui a filé en douce et nous a obligés à passer les rues de Harlem au peigne fin en pleine nuit, ou bien encore ces quatre chiens turcs qui trouvaient toujours un nouveau moyen pour sauter la clôture, quoique l’on fasse pour la surélever. Mais la plupart étaient adorables et très attachants, et chacun d’entre eux nous manque toujours un peu. En fait, nous aimons tellement les animaux que c’est l’un de nos plaisirs dans la vie de nous occuper de ceux des autres. De notre vie sédentaire d’autrefois, ce sont probablement les animaux qui nous manquent le plus.

Vous-êtes vous attachés à un animal en particulier ? Racontez-nous !

Nous avons aimé chacun d’entre eux ! Dans cette même maison à Harlem, il y avait aussi un adorable minet roux nommé Charlie, qui avait le FIV du chat, mais c’était le petit chat le plus mignon qui puisse exister. Il y a eu aussi Josie et Juneau, deux Bergers d’Anatolie, des géants qui pouvaient être des chasseurs sans pitié, mais qui à nos côtés ne demandaient qu’à aimer et à être aimés.

On pense encore souvent à Daisy, une chienne qui avait été recueillie après avoir été longtemps maltraitée. Elle en était tellement traumatisée que son nouveau propriétaire n’avait pas encore réussi à la caresser, un an après son adoption ! Au bout de deux semaines, elle s’est approchée de moi, et je n’oublierai jamais le moment où elle m’a laissée la toucher. J’en ai pleuré d’émotion. Devoir quitter ces animaux auxquels on s’attache, c’est probablement l’aspect difficile du home-sitting, alors de temps en temps il nous arrive aussi de chercher des séjours sans animaux, quand on a le coeur encore un peu trop lourd d’une séparation difficile.

A votre avis, qu’est-ce qui inquiète le plus les propriétaires d’animaux quand ils doivent partir sans eux ? Comment les rassurez-vous ?

Je suppose que leur plus grande inquiétude, c’est de savoir si leur animal va être aimé ou pas, en tous cas moi c’est ce m’inquièterait le plus ! Nous avons une grande expérience auprès des animaux, alors ce n’est pas difficile de rassurer en montrant que notre amour des bêtes est réel. Nous arrivons sur place quelque temps avant que les propriétaires ne partent et nous passons beaucoup de temps auprès des animaux pour qu’ils s’habituent très vite à nous. Quand leurs maîtres s’en vont, comme ils ont déjà pu constater que leurs animaux se sentent bien avec nous, ils sont rassurés et ils profitent mieux de leur voyage.

Découvrez ici la première partie de l'interview: Une nouvelle génération de home-sitters, avec Pete et Dalene de Hecktic Travels.

Merci à Pete et Dalene de partager ainsi vos expériences et vos histoires avec nous ! Et vous, êtes-vous prêts à vivre de belles aventures auprès de nos amis les bêtes ? Nomador vous permet de créer des amitiés extraordinaires : commencez à chercher le prochain séjour de vos rêves !

 


Adaptation d’une interview originale publiée sur le Blog anglais de Nomador, réalisée par MyFrenchLife™.
MyFrenchLife.org est un magazine en ligne destiné aux francophiles et français du monde entier : Société, Art et Culture, Gastronomie, Escapades et bonnes adresses. MyFrenchLife™ aide également des entreprises françaises à communiquer vers une audience anglophone à l'international.

Article traduit en français par Katel LC, stagiaire en LEA de l'Université de Bretagne-Sud

comments powered by Disqus