Nomador le blog

pexels-photo-1591939.jpeg
dimanche 18 septembre 2022 - Home-sitters

Comment réagir face à des animaux difficiles

Dans un monde idéal, le home-sitting est un échange gagnant-gagnant pour les hôtes et les gardiens : les propriétaires peuvent partir en vacances en sachant que leur maison et leurs animaux de compagnie sont entre de bonnes mains, et les home-sitter peuvent découvrir de nouvelles régions sans payer de loyer. Avoir des compagnons à quatre pattes est souvent un bonus supplémentaire ! Cependant, il arrive parfois que certains animaux se révèlent plus difficiles que prévu et, dans certains cas, beaucoup plus ardus que ce que le home-sitter peut supporter. Les animaux difficiles peuvent être des chats malades auxquels il faut injecter des médicaments tous les jours, des chiens qui se comportent mal ou de grands chevaux, qui nécessitent plus de soins qu'un hamster ou un oiseau. Alors, que faire lorsque vous rencontrez une difficulté lors d'un pet-sitting ?

Home-sitters : soyez au clair avec vos attentes

Tout d'abord, il est important de décider, avant le début du séjour, ce que vous êtes prêt à supporter. Êtes-vous à l'aise avec l'administration de médicaments aux animaux de compagnie ? Êtes-vous à l'aise pour vous occuper d'un animal âgé qui pourrait avoir un grave problème de santé en l'absence de ses propriétaires ? De combien d'animaux de compagnie êtes-vous prêt à vous occuper ? Certaines personnes préfèrent ne s'occuper que de chats ou d'un seul chien, tandis que d'autres n'ont pas de problème avec plusieurs chiens, ou même un mélange de chats et de chiens. Il y a aussi les animaux de ferme, qui demandent souvent plus de travail. Avant d'accepter de garder une maison, décidez si vous êtes sûr à 100 % de pouvoir répondre aux exigences des propriétaires et aux besoins des animaux. Prenez le temps de lire attentivement les annonces et de choisir la bonne garde de maison !

Propriétaires : soyez transparents sur les difficultés et les habitudes des animaux

Si vous êtes propriétaire, il est important de divulguer tous les besoins et les habitudes de vos animaux lorsque vous publiez une annonce. Si tout ce qui peut sembler difficile est entièrement divulgué dès le début, vous vous assurez déjà que les home-sitters qui postulent ont probablement de l'expérience avec les animaux aux besoins complexes et qu'ils sont en mesure de pouvoir s'occuper du vôtre.
Si les hôtes ne divulguent pas les difficultés potentielles, ils risquent de voir les gardiens partir plus tôt parce qu'ils ne peuvent pas s'occuper de l'animal ou parce qu'ils trouvent la situation trop difficile à gérer. Le départ prématuré d'un pet-sitter est la dernière chose que les propriétaires souhaitent pendant qu'ils sont en vacances à des milliers de kilomètres de chez eux - une conséquence très rare bien sûr, mais après tout, le home-sitting est un échange gratuit de services, alors pourquoi les gens resteraient-ils dans une situation où ils ne sont pas à l'aise à cause d'un manque de communication préalable ?

Choisissez des home-sitters expérimentés

Si vous savez que votre animal n'est pas facile à vivre, soyez minutieux tout au long du processus de candidature. Assurez-vous de demander aux candidats leur expérience avec les animaux difficiles ou à besoins spécifiques. Un home-sitter qui en est à sa première expérience est beaucoup plus susceptible de paniquer dans cette situation qu'un gardien qui a déjà eu affaire avec succès à des animaux ayant des habitudes particulières. Les propriétaires devraient également divulguer des habitudes comme celles des animaux qui aiment dormir dans le lit ou qui sont habitués à certaines routines d'alimentation, comme faire cuire de la viande ou du riz pour un chien. Certains pet-sitters sont heureux de répondre à ce genre de besoins particuliers, mais d'autres ne le sont pas. En négligeant de divulguer ces habitudes, le gardien de la maison peut avoir l'impression qu'on a manqué d'honnêteté. La transparence permet de créer une relation de confiance, ce qui est essentiel pour trouver le bon home-sitter.

Home-sitter : comment gérer une situation complexe

Une propriétaire pour laquelle j'ai fait du home-sitting l'année dernière à New York savait que son chien avait des problèmes de comportement, et le chien était d'ailleurs sous traitement anti-anxiété. Après une expérience précédente avec une pet-sitter qui avait décidé de partir au bout de deux jours parce qu'elle n'était pas capable de s'occuper du chien, la propriétaire voulait s'assurer que le chien et moi nous entendions bien avant son départ pour l'Europe. De cette façon, elle m'a également donné la chance de rencontrer le chien avant le séjour et de me faire une meilleure idée de la situation alors que je pouvais encore refuser si je ne m'en sentais pas capable.

Alors que ce séjour s'est déroulée sans incident majeur, ce même chien m'a mordue le tout premier jour d'un deuxième gardiennage que j'ai accepté de faire par la suite. Les propriétaires étaient en Amérique du Sud et j'ai dû prendre quelques décisions :

  1. Devais-je informer les propriétaires de l'incident ?
  2. Est-ce que je me sentais toujours à l'aise pour terminer la garde ?

Dialoguez avec les propriétaires

Si vous êtes confronté à une telle situation, vous devez décider de ce qu'il faut faire avant que la garde de maison ne se transforme en une situation invivable. Il est important d'avoir une conversation ouverte avec les propriétaires, mais si vous pensez qu'ils s'inquiéteront de votre intention d'abandonner le logement, vous pouvez vous abstenir de leur en parler.

Si la situation est vraiment critique et que vous décidez que vous ne pourrez pas rester jusqu'au bout de la période convenue, prévenez-les suffisamment à l'avance pour qu'ils puissent trouver une autre solution, avec votre aide bien sûr.

Dans mon cas, j'ai décidé de ne pas contacter les propriétaires pour ne pas les inquiéter et les laisser continuer à profiter de leurs vacances, mais je les ai informés de la morsure et des autres problèmes à leur retour de voyage.

Il m'est arrivé plusieurs fois qu'un hôte ne m'ait pas informée des habitudes de ses animaux de compagnie dont j'aurais dû avoir connaissance : des chats qui ne font pas pipi dans leur bac à litière mais partout ailleurs, des chiens qui s'arrêtent obstinément au milieu d'une promenade et qu'on ne peut convaincre de revenir à la maison, des chats qui refusent de prendre leurs médicaments, et un chien qui adorait ronger les chaussures laissées dehors, pour n'en citer que quelques-uns.

Trouvez conseil auprès d'autres home-sitters

Si vous vous trouvez dans une situation difficile que vous ne pouvez pas gérer seul et si vous n'arrivez pas à joindre les propriétaires, tournez-vous vers les différents groupes de home-sitting sur Facebook pour obtenir des conseils. Ces forums, qui regroupent des milliers de home et pet-sitters, sont souvent un excellent endroit pour obtenir des recommandations d'autres gardiens qui ont fait face à des situations similaires dans le passé.

Si vous savez qui a déjà gardé la maison pour ce propriétaire, vous pouvez également contacter les anciens home-sitters et découvrir comment ils ont géré la situation.

Contactez la plateforme de home-sitting

Si vous avez organisé le séjour par l'intermédiaire d'une plateforme, prenez contact avec leur service client. Celui de Nomador est accessible 7 jours sur 7 via un formulaire de contact.

Gardez trace de tous les événements

Si vos propres biens sont endommagés ou même détruits par l'animal, prenez des photos de tout, gardez les reçus des nettoyages à sec que vous avez dû faire à cause d'un animal, et voyez avec les propriétaires s'ils sont d'accord pour vous rembourser des frais que vous avez eus (si des frais surviennent).

Prenez également des notes de tout ce qui se passe pendant la garde de maison afin de pouvoir donner aux propriétaires des détails sur les comportements des animaux dont ils ne sont peut-être pas conscients. De cette façon, ils pourront mieux préparer les futures gardes de maison.

Le bien-être des animaux

Enfin, il est important de donner beaucoup d'amour aux animaux, même si vous êtes en colère contre eux ou contrarié par le désordre qu'ils ont créé. N'oubliez pas que l'absence de leurs propriétaires et votre présence constante, vous qui leur êtes inconnus, est stressant pour eux et qu'il leur faudra peut-être un certain temps pour s'habituer à cette nouvelle situation.

Dani Heinrich 2016-de9b61c4.jpg

Dani Heinrich

Dani Heinrich est l'auteur et la photographe nomade qui se cache derrière GlobetrotterGirls.com. Dani, originaire d'Allemagne, a quitté son pays natal en 2006 et voyage depuis 2010, lorsqu'elle a quitté son emploi de cadre pour parcourir le monde. Dani est une home-sitter passionnée qui s'est occupée de chats, de chiens, d'oiseaux et de poissons en Asie, en Amérique du Sud, en Europe, aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Avec pour devise "One globe. No Regrets", Dani a visité plus de 60 pays sur quatre continents et n'a pas l'intention de s'arrêter de sitôt !

Partager l’article :

Une offre gratuite pour découvrir le home-sitting

Des avis certifiés pour des profils de confiance

Une vérification d’identité gratuite pour les home-sitters

Un support mail sécurisé disponible 7jrs/7

Oups ! Cette fonctionnalité n’est disponible qu’aux utilisateurs connectés !

Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de fonctionnalités supplémentaires comme la mise en favoris ou la sauvegarde de votre recherche lors d’une recherche de séjours !